Ames obscures 2 – partie 161 – La génie architectural de Shulva

Share it with your friends Like

Thanks! Share it with your friends!

Close

Utilisant le fait que le contenu additionnel de “La Couronne du Roi englouti” a été quand-même développé avant celui, contenant le Fumerolle et – appliquant quelque genre de logique tordu – je me motive d’être tout fière de moi-même et de lancer le jambon à la massacre. Malgré cet “enthousiasme”, une fois que je trouve un arc long renforcé sur une plate-forme isolée et je refuse à examiner mes alentours, je me rends dans une situation d’incompréhension de quoi que ce soit et – bientôt après – le jambon se met à mourir de tous genres de façons…me donnant à faire la conclusion que les mécanismes de déplacement de Shulva, la Cité Sanctuaire sont plus compliquées qu’elle semblent initialement…
Ce désespoir personnel s’agrandit jusqu’au point où aucun méthode – ni la pyromancie “Tempête de feu”, ni la bonne vielle casse-tête, ni l’espadon du Fondeur – ne m’aide à traverser les obstacles à coté du premier feu et pas très longtemps après, le jambon tombe victime des ennemis d’équilibre de grande hauteur, des chutes de mort instantanée, des flèches empoisonnées tirées de plusieurs directions et même des insectes, portant des espèces d’œufs sur le dos qui semblent plutôt comme quelque chose qui ne fait que dégrader de l’équipement devant mon expression complètement privée de raisonnement..

Comments

Write a comment

*